Entretien avec John Lindquist de JetBrains

Entretien avec John Lindquist de JetBrains

Entrevues

Veuillez rencontrer John Lindquist, le plus récent ajout à l’équipe d’évangélistes de la technologie de JetBrains. John nous a donné une belle interview à part entière, alors… ne me laissez pas prendre plus de votre temps – lisez la suite et apprenez à le connaître !

IMG 07082012 1231571. Bonjour John, nous vous souhaitons la bienvenue chez JetBrains et vous remercions d’avoir pris le temps de nous parler. Vous êtes une figure très reconnue dans le monde Flash par exemple, mais pour ceux qui ne vous connaissent pas déjà, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous ?

Bien sûr, du côté technique : j’ai commencé à programmer au lycée en écrivant des jeux sur ma calculatrice TI-85 au lieu de faire attention aux mathématiques du lycée (à moins que vous ne comptiez l’hypercard avant cela). J’ai joué avec l’écriture de mon propre logiciel de blog à partir d’un serveur domestique (ASP). J’ai commencé à faire des petits boulots pendant mes études vers 2000 (php, java). Au cours des deux prochaines années, j’ai développé une application interne pour l’Université de l’Utah pour le rendu/l’envoi de fichiers PDF (php, pdf, etc.). Puis s’installe pour travailler pour une agence appelée Schematic avec des clients comme Disney, Dell, Target, etc (flash, html). Plus récemment, j’ai travaillé comme consultant chez Roundarch avec des clients comme Bloomberg, HBO, Air Force, etc. (HTML/JS, flex, flash, etc).

Sur le plan personnel : je suis heureusement mariée depuis 9 ans et j’ai 3 jeunes garçons incroyables. J’ai obtenu un diplôme d’anglais et j’ai fait un essai à la faculté de droit (que j’ai trouvé ennuyeux) avant de m’installer dans une carrière de développeur à temps plein.

2. Pourquoi voulez-vous travailler chez JetBrains et sur quoi allez-vous travailler ?

Au fil des ans, j’ai eu une histoire d’amour très publique avec Intellij (j’ai rencontré beaucoup de gens comme moi). Les IDE de JetBrains m’ont sauvé tant de jours de ma vie grâce aux refactorisations intelligentes, aux inspections, etc. que je me sens obligé de partager ces connaissances avec le monde 😉 J’ai également été très satisfait du soutien des développeurs de JetBrains pour l’implémentation mes demandes de fonctionnalités et mes corrections mes rapports de bogues. Je vais probablement les embêter encore plus avec des demandes de fonctionnalités maintenant que nous sommes dans la même équipe. 😉

Ma spécialité est de faire des tutoriels vidéo (voir ma chaîne youtube http://youtube.com/johnlindquist) donc mon objectif principal tout en travaillant chez JetBrains sera de faire des vidéos couvrant une variété de technologies/frameworks/etc tout en utilisant les outils de JetBrains pour montrer leurs fonctionnalités. Au départ, je ciblerai les frameworks JavaScript à l’aide de WebStorm, mais au fil des mois/années, je commencerai à diversifier mes vidéos dans d’autres langages et outils.

3. Qu’est-ce qui a influencé votre décision de changer votre orientation d’une technologie à l’autre ?

Je suis un gars frontal qui aime créer des applications créatives. Je ne me soucie pas vraiment du langage ou de la plate-forme tant qu’ils offrent une excellente expérience à l’utilisateur final. Récemment, je me suis beaucoup amusé à jouer avec Lua pour des projets personnels simplement parce que le langage vous permet de tout faire. D’un autre côté, j’ai trouvé que l’écriture de plugins Intellij (en Java) était la plus gratifiante car je peux les partager avec d’autres et je finis par les utiliser tous les jours. Heureusement, j’ai suffisamment d’expérience pour rebondir entre les langues pour en apprendre une nouvelle assez naturellement. Je pense que la chose la plus étrange est de choisir un langage que vous n’avez pas utilisé depuis des années (par exemple, php) et vos concepts de langages/modèles/architecture/etc ont tellement changé que vous avez l’impression de recommencer.

4. De votre point de vue, quels sont les avantages de HTML5 par rapport à Flash et où doit-il être amélioré ?

HTML (et certains des “5”) s’exécutent sur l’iPad. C’est à peu près la seule chose qui intéresse de nombreux clients en ce moment.

Il faut regarder la récente « Le Web peut-il faire cela ? » présentation de Google I/O pour voir à quel point les navigateurs deviennent incroyables. Il est regrettable que le monde entier n’utilise pas > Chrome 21, mais c’est une période vraiment très excitante pour être un développeur Web.

J’espère qu’avec la nouvelle concentration de Flash sur les jeux, ce sera une expérience plus cohérente/performante sur tous les navigateurs que HTML/JS pendant quelques années, mais j’ai également vu des démos de jeu assez impressionnantes dans JS. Honnêtement, je pense qu’il y a tellement d’excitation, de motivation et de concurrence dans les communautés JS maintenant qu’elles propulseront JS à travers toutes les notions préconçues de faiblesse.

5. Laquelle des dernières fonctionnalités HTML5 avez-vous essayée ? Est-ce qu’ils correspondaient à vos besoins ? Conseilleriez-vous aux autres de les essayer lors de la création d’une application d’entreprise ?

Plus récemment, j’ai beaucoup travaillé avec PhoneGap et j’ai utilisé WebView pour créer des applications mobiles. En raison de la nature des appareils mobiles (grande variété de versions de système d’exploitation et prise en charge de WebView), il ne s’agit que de compromis après compromis sur certaines des fonctionnalités les plus élémentaires (gestes, défilement, etc.). Quant à Canvas, WebGL, CSS3, sockets, vidéo, etc, etc, etc, je garde mon avis pour plus tard car mon expérience se limite aux prototypes et aux démos en ligne.

6. La crise Flash fin 2011 a-t-elle été la seule raison de l’essor de JavaScript ?

Même pas proche. Les gens adorent blâmer et pointer du doigt, mais vous devez simplement analyser votre marché et choisir la meilleure technologie qui vous convient. Flash se réinvente en tant que plate-forme de jeu. JavaScript est en train de “passer à l’âge adulte” où les développeurs le traitent comme une véritable solution pour les applications. Je pense que la hausse/chute que nous observons indique le marché/les solutions avec lesquels nous travaillons. Ni plus ni moins.

7. JavaScript a-t-il le potentiel de dépasser les langages classiques (Java/C#/C++) ?

Ma sœur, une blogueuse, a copié/collé des extraits de code de JavaScript, mais je suis sûr qu’elle ne peut pas en dire autant de Java. À mon avis, tout se résumera à la “barrière d’entrée” pour écrire la langue. Pour JavaScript, vous n’avez rien à télécharger/installer et cela peut avoir un impact visuel immédiat sur ce que vous construisez (html, etc.). Plus que tout, je pense que cela incitera les prochaines générations de développeurs à s’y plonger (je suis sûr que beaucoup de gens lisant ceci ne seront pas d’accord).

Au-delà de cela, j’espère voir beaucoup plus de nouvelles langues en tête des charts TIOBE tout au long de ma vie à mesure que de nouveaux appareils et plates-formes entreront en scène.

8. Est-il désormais possible de créer une application de niveau entreprise en JavaScript à la fois côté serveur et côté client ?

Les applications d’entreprise sont généralement créées par de grandes équipes utilisant des systèmes hérités. Aujourd’hui, je pense que JS serait idéal pour une application où vous partez de zéro et avez une petite équipe agile enthousiasmée par la technologie. D’un autre côté, demandez à n’importe qui à quel point il est difficile d’embaucher des talents JS de qualité aujourd’hui et vous réaliserez rapidement à quel point il serait difficile de recruter une grande équipe pour un projet JS (surtout si vous essayez de les attirer aux applications d’entreprise « monotones »). Je pense que nous sommes au point où la technologie est prête, mais la communauté doit devenir des développeurs d’applications chevronnés qui se sont installés dans des rôles de “consultants JS d’entreprise” avant que je recommande JS à travers la pile pour l’entreprise.

9. Quels conseils donneriez-vous aux développeurs JavaScript débutants ? Pour les personnes expérimentées ? (sauf avec les produits JB !)

Débutants : Il existe de nombreuses bonnes applications qui présentent de bons défis de codage pour vous. Par exemple, essayez de construire Twitter en utilisant de fausses données. Ajoutez ensuite d’autres fonctionnalités, comme rendre les listes de tweets triables ou organisées par mots courants. Allez-y une étape à la fois et gardez Stackoverflow ouvert dans un autre onglet et vous lancerez la création de vos propres applications JS côté client en un rien de temps. Amusez-vous simplement et n’ayez pas peur de faire des erreurs.

Personnes expérimentées : contribuez à des projets open source et impliquez-vous dans la discussion. Une fois que vous atteignez un certain niveau de compétence, la seule façon d’apprendre est de demander aux autres de critiquer votre travail. Croyez-moi, les communautés open source sont excellentes pour critiquer votre travail 😉

10. Que fais-tu pendant ton temps libre ? Avez vous des passions?

Je code et/ou lis beaucoup sur le code pendant mon temps libre. Je pense que c’est à la fois une bénédiction et une malédiction d’avoir votre passe-temps comme votre travail. Parfois, vous pensez : « J’ai besoin de sortir plus », mais à minuit, vous concoctez une nouvelle fonctionnalité intéressante à partir de quelques pépites d’inspiration et vous replongez dans le terrier du lapin.

Oh, et j’adore le racquetball, jouer de la guitare et aider à des projets de service.

11. Merci encore pour votre temps John et nous attendons avec impatience les contributions positives que vous apporterez en tant qu’évangéliste JetBrains. Y a-t-il des événements, des livres ou des sujets à venir que vous aimeriez mettre en avant ?

Uniquement ma chaîne youtube pour l’instant : http://youtube.com/johnlindquist

Je commencerai à travailler sur mon programme de conférences, à mettre à jour mes profils en ligne, etc. une fois que j’aurai officiellement commencé avec JetBrains la semaine prochaine et que je partirai de là. Merci!

Vous pouvez en savoir plus sur John et ces technologies grâce à son site Internet et compte Twitter.

Development Source

Related Posts

RLEC 4.2.1 apporte des contrôles granulaires à la haute disponibilité et aux performances

RLEC 4.2.1 apporte des contrôles granulaires à la haute disponibilité et aux performances

Comment HolidayMe utilise Redis Enterprise comme base de données principale

Comment HolidayMe utilise Redis Enterprise comme base de données principale

Annonce de RedisGears 1.0 : un moteur sans serveur pour Redis

Annonce de RedisGears 1.0 : un moteur sans serveur pour Redis

Clés Redis dans la RAM |  Redis

Clés Redis dans la RAM | Redis

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *