Données et confidentialité des clients : ce que les entreprises doivent faire

Données et confidentialité des clients : ce que les entreprises doivent faire

Aujourd’hui Journée de la confidentialité des données offre aux consommateurs la possibilité d’apprendre comment les entreprises utilisent, collectent et partagent leurs informations personnelles. En même temps, cela donne aux entreprises la possibilité de se concentrer et de mettre en évidence la manière dont elles protègent les données des clients.

Bien que la plupart des entreprises considèrent les pratiques de confidentialité des données comme un moyen d’atténuer leurs risques, les bonnes pratiques en matière de confidentialité des données peut réellement différencier votre organisation de vos concurrents. Voici quelques mesures que votre entreprise devrait prendre pour garantir la confidentialité des données clients et comment une infrastructure de données moderne peut vous aider.

1. Sachez où toutes vos données sont stockées. La première étape pour assurer la confidentialité de toutes les données client que vous possédez est de connaître leur emplacement. Est-il hébergé dans plusieurs systèmes disparates, dans différents départements ou même dans des centres de données physiques éloignés ? Les systèmes de données hérités créent des silos de données difficiles à gérer, ce qui crée le risque que les informations des clients puissent facilement tomber entre de mauvaises mains sans responsabilité. Une infrastructure de données moderne peut regrouper des données dans différents formats provenant de plusieurs sources en un seul emplacement, ce qui peut faciliter leur sécurisation. Cela peut également aider à minimiser les données ou à limiter la collecte de données client à ce qui est nécessaire, ce qui est une meilleure pratique de sécurité.

2. Sachez quelles données vous avez. Il est difficile de savoir exactement ce que contiennent les ensembles de données cloisonnés. Ils peuvent inclure des informations personnellement identifiables (PII), définies comme toute donnée susceptible d’identifier une personne spécifique, telle que des noms, des numéros de sécurité sociale et des numéros de carte de crédit. Ils peuvent également inclure des informations telles que le sexe, l’âge et le code postal qui, lorsqu’elles sont combinées, peuvent identifier des individus. Les PII sont-ils sécurisés ? Est-il correctement géré afin qu’il puisse être supprimé lorsqu’il n’est plus nécessaire ? Les systèmes de données modernes stockent les données de manière plus centralisée et incluent des fonctionnalités qui découvrent, classent et cataloguent les PII et les données sensibles, ce qui facilite leur gestion et leur sécurisation.

3. Contrôlez vos données. Disons que vous êtes assez sûr de l’emplacement de vos données sensibles et de ce qu’elles contiennent. Avez-vous un contrôle total sur les données à tout moment ? Pouvez-vous gérer qui peut y accéder à tout moment ? Êtes-vous en mesure d’en masquer les parties sensibles pour les utilisateurs ayant différents niveaux d’autorisation de sécurité ? Pouvez-vous supprimer des données confidentielles lorsqu’elles ne sont plus nécessaires ? Les données éparpillées dans des systèmes disparates et hérités sont difficiles à gérer du point de vue de la sécurité. Une infrastructure de données moderne vous permet de surveiller les données en temps réel et d’exercer un contrôle en cas de besoin.

4. Collaborez sur les données sans violer la vie privée des clients. Les entreprises partagent souvent des données en interne et avec des entités externes à des fins d’analyse ou de recherche. Mais ce partage de données peut être strictement réglementé. Une infrastructure de données moderne permet aux entreprises de collaborer sur les données sans exposer les PII et les données sensibles grâce à des fonctionnalités telles que le masquage des données et l’anonymisation. Ces fonctionnalités permettent aux organisations de choisir exactement les ensembles de données à partager et de masquer les informations confidentielles qu’ils contiennent. De plus, les infrastructures de données modernes permettent de partager des données sans les déplacer ni les copier, garantissant ainsi un contrôle permanent sur celles-ci.

5. Assurez-vous que vos processus de gestion des données respectent les réglementations en matière de confidentialité. Les lois et réglementations telles que HIPAA et GDPR ont poussé les entreprises à réfléchir à la protection de la vie privée de manière plus globale. En outre, les réglementations régionales et spécifiques à l’industrie en matière de confidentialité des données sont devenues plus strictes. La gouvernance des données est essentielle pour se conformer à ces réglementations, et une infrastructure de données moderne peut fournir les contrôles de gouvernance nécessaires pour protéger la confidentialité des clients. Il s’agit notamment de contrôles d’accès basés sur les rôles, de processus de suppression par lots et d’anonymisation des données, qui contribuent tous à protéger les données des clients.

Pour en savoir plus sur la Journée de la confidentialité des données, visitez le site Web de la National Cybersecurity Alliance Site Web de la Journée de la protection des données. Pour découvrir comment l’infrastructure de données moderne de Snowflake peut aider votre entreprise à protéger les données de vos clients, visitez le Centre de sécurité et de confiance Snowflake, Flocon de neige pour l’entrepôt de donnéeset Flocon de neige pour Data Lake.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.